accueil Emile & Cie Emile Lansman
vers la page Facebook Emile & Cie vers le blog Emile & Cie vers le blog à Emile vers la page Facebook Lansman Editeur
 Accueil   Nos collections   Nos labels   Nos textes 
 Nos ouvrages   Notre maison à l'honneur   Notre Salle de Presse   Les spectacles à l'affiche 

image de protection                                                     Recherche :

 Lansman Editeur - Place de La Hestre , 19 - B-7170 Manage
 Tél : +32 64 23 78 40 - Fax : +32 64 23 78 49 - E-mail : info.lansman@gmail.com
On parle de nous | Liens privilégiés | Nous contacter  

La demoiselle en blanc - L'escalier

Dominick fait partie des auteures maison. Pratiquement tout son théâtre est édité chez nous. C'est donc avec beaucoup de plaisir que nous avons découvert cette très belle pièce, originale, qui raconte 50 ans d'histoire à travers les yeux d'une photo en négatif.

La deuxième (L'escalier) est encore plus sensible car elle évoque de manière très poétique un drame de (sa) vie dont nous avons été le lointain témoin. Elle a réussi à dépasser l'émotion pour écrire cette courte histoire dans le cadre du projet "Butin de famille" proposé par le festival TEXTES EN L'AIR de St-Antoine-l'Abbaye.

Pas de création à ce jour. A proposer en lecture à partir de 13-14 ans.
Droits de traduction disponible en toutes langues.


Publié en 2011
88 pages - 12.00 €
isbn: 978-2-87282-851-7
Disponible


Dominick Parenteau-Lebeuf
L' escalier

Deux appartements l'un au-dessus de l'autre, deux amoureux, un couple... et un futur escalier qui va permettre de communiquer sans mettre le nez dehors. Mais pourquoi donc la 21e marche de cet escalier est-elle porteuse d'émotion ?  

21 pages
5 comédiens
4 comédiennes
Texte théâtral


Dominick Parenteau-Lebeuf
La demoiselle en blanc

Novembre 2009. Pour l'anniversaire de la chute du Mur, Berlin s'apprête à démolir les dernières ruines de son passé. L'une des maisons visées abrite une chambre noire où traîne le négatif d'une photo qui rêve d'être développé : la demoiselle en blanc. En mars 1933, l'homme qui a déclenché l'objectif est parti pour des vacances qui s'éternisent, la laissant mystérieusement dans des limbes photographiques. Depuis, elle attend son retour, désespère, y croit à nouveau, écoute, observe au dehors, tente de donner sens au mystère de cette absence. Elle va ainsi traverser, en 28 000 nuits, une bonne part du XXe siècle. 

53 pages
6 comédiens
1 comédienne
Texte théâtral


 

© Lansman Editeur - réalisé par DataNet asbl